Mes astuces pour apprivoiser l’hiver

Si vous êtes un habitué du blog, vous savez que mon pays ce n’est vraiment pas l’hiver.  Je déteste la neige, je ne trouve pas ça plus beau que ça. C’est chiant et vite dégueulasse. Les paysages d’hiver tout ça je trouve ça beau mais ça ne m’émeut pas plus que ça. Je ne fais pas partie des gens qui ne jurent que par les sports d’hiver. Pourquoi sortir de son domicile (là où il y a du chauffage) pour aller de son plein gré se geler les miches dans le froid ? Pas mon truc je vous dis. Je ne suis pas non plus une adepte des « Noëls Blancs » ; je m’en bats les reins comme qui dirait. J’ai grandi en Afrique de l’Ouest mes Noëls c’était le combo plage, messe interminable et repas en famille. Il n’y avait ni neige ni froid glacial. Je n’avais jamais mis de manteau jusqu’à ce que j’arrive en France.  Je trouve l’expression « les joies de l’hiver » mensongère et je pourrais passer des pages entières à vous raconter toutes les excellentes raisons que j’ai de détester l’hiver mais ce n’est pas le but du billet. Aujourd’hui je voulais vous donner quelques astuces pratiques qui m’ont rendues l’hiver un peu plus vivable. Je vous en donnais déjà quelques-unes ici.

Astuce 1 – S’équiper correctement

C’est une chose à ne pas négliger et à budgéter correctement surtout quand on est en famille. Il ne faut pas lésiner sur la qualité des vêtements d’hiver. Vous n’êtes pas obligés de dépenser des milliers de $ dans des manteaux de cette marque canadienne que tous les français du plateau portent.  Il y a plusieurs options beaucoup plus abordables. Avoir des vêtements et des chaussures d’hiver de qualité est d’une importance capitale. Achetez-les au Canada ; ils seront plus adaptés à la météo que ce que vous trouverez chez vous. Je conseille aussi de privilégier le confort au look. J’étais une mordue de mode, après 2/3 hivers à geler oui je suis très têtue, m’enrhumer et me casser la gueule, j’ai compris.  J’ai fait le deuil des vêtements mignons et j’ai adopté le look de la défaite pour être au chaud.  

PS : Si t’es un mec, prend des caleçons longs sérieux. Oui, Mr moi je ne mets pas de collants parce que je suis un vrai mâle alpha et ça va étouffer ma masculinité toxique, c’est à toi que je parle.

Astuce 2 – L’appli météo est ton ami

Il faut toujours regarder la météo en ligne (ou dans les médias) avant de sortir.  Ça peut sembler tout bête mais je ne le faisais pas spontanément. J’avais deux techniques éclatées inefficaces pour vérifier la météo : regarder par la fenêtre et / ou passer mon bras dehors. Tu as le droit de rigoler. Le problème avec ces techniques c’est qu’ici tu peux avoir un magnifique soleil par -20 degrés ou de la neige avec des températures positives. La météo est super changeante en plus. Elle passe de températures glaciales à un temps plus chaud en 24h.  Vérifier correctement la météo pas avec ton bras donc avant de sortir t’évitera bien des déconvenues.

Astuce 3 – Evaluer correctement les distances

Quand on cherche son appartement, c’est très important de bien estimer la distance entre son logement et les transports en commun si c’est le mode de déplacement qu’on va utiliser.  Je conseille toujours de ne pas habiter loin d’un métro. Les 20 minutes de marche qui sont faisables l’été parce qu’on murmure à l’oreille des écureuils trop mignons deviennent un calvaire quand le verglas, la neige, les températures lunaires et autres joies de l’hiver sont dans la place et transforment les trottoirs en patinoires. Je ne suis pas une adepte du bus ; j’ai toujours préféré le métro parce que je peux attendre au chaud.

Astuce 4 – En voiture, la prévoyance est de mise

Conduire durant l’hiver au Canada a été une des expériences les plus éprouvantes de mon immigration. Je ne parle même pas encore des chauffards qui sont légions ici. Je parle juste de la logistique autour de la voiture ; déneigement, pelletage, changement de pneus etc. Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai été embourbée, où je me suis cassé la gueule en déneigeant etc.

Même si c’est compliqué la voiture l’hiver, il y a quand même de petites choses que j’ai apprises avec le temps qui me facilitent la vie.

  • Avoir un garage ou une place de parking

Quand on a une voiture, avoir une place de parking attitrée si possible est un must. On peut se garer dans les rues mais il y a des restrictions hiver comme été d’ailleurs et il faut souvent déplacer sa voiture. Je trouve ça super contraignant. Si tu décides de partir en voyage, il faut mettre ta voiture ailleurs que dans la rue ; chose qui n’est pas toujours évidente quand on est un immigrant sans contacts. Tu peux toujours la laisser dans un parking payant mais ça coute cher ce n’est pas toujours idéal.

  • Être préparé en tout temps

Il faut toujours avoir de quoi déneiger dans sa voiture. Ça inclus une pelle, un balai a neige, un ou deux vieux tapis (je les mets sous les roues quand ça patine) et une couverture. Il m’est arrivé de rester bloquée avec la puce et j’étais ravie d’avoir une couverture pour la réchauffer dans la voiture pendant que je déblayais. Contrairement au mythe du Canadien trop bisounours qui s’arrête, personne ne s’est jamais arrêté pour venir m’aider quand je galerais dans la neige. Une fois, un de mes voisins me regardait souffrir depuis sa fenêtre avec sa boisson chaude au bec. Il n’a pas bougé d’un pouce. Je m’assure aussi d’avoir le réservoir plein. Je profite des journées d’accalmie pour aller faire le plein ; ça m’évite de stresser quand il y a une tempête de neige et que j’ai de longs trajets à faire.

  • Les petits extras

Si tu peux te le permettre financièrement, je recommande d’investir dans un démarreur a distance. Ça permet de démarrer et de chauffer la voiture un peu avant de sortir. J’en ai un depuis 2 ans et ça m’a changé la vie. Je conseille aussi l’assistance routière si tu as une vieille voiture et si c’est quelque chose que tu peux te permettre. Ils viennent booster ta batterie si besoin, changer ton pneu, te remorquer au garage etc. On peut vivre sans mais ce sont de petites choses qui aident vraiment quand on est dans le pétrin.  Je conseille aussi de toujours avoir une paire de lunettes de soleil dans sa voiture.  Le combo neige / soleil quand tu conduis ici est parfois complique. J’ai les yeux hypers foncés et je ne mets jamais de lunettes de soleil enfin si dans mes cheveux pour faire style. Depuis que je vis ici, les lunettes de soleil sont indispensables pour conduire pendant certaines journées d’hiver.

Astuce 5 – Ça va (bien) aller

L’hiver est une grande source de stress pour moi ; je ne l’apprécie pas et ne l’apprécierais sans doute jamais car je reste une fille du soleil ; mais avec le temps, j’ai fini par l’apprivoiser. Si j’ai réussi, alors tu n’as pas d’inquiétudes à avoir ; ça va bien se passer.

Et toi, quels sont tes conseils pratiques pour faciliter la vie en hiver ?

Pour plus de conseils sur le sujet, tu peux aussi lire un article de la Blogueuse Téclaire ici

La photo est de Me, Myself and I.



Catégories :Les Gaous au Canada

Tags:, , , , , , ,

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :